Amoiries-Devise - Ambassade du Congo en Côte d'Ivoire

Aller au contenu

Menu principal :

Amoiries-Devise

Le Congo

LES ARMOIRIES
Décret  n° 63-262 du 12 Août 1963, fixant les armoiries de la République du Congo.
     LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CHEF DU GOUVERNEMENT
     -Vue la constitution ;
     -Le conseil des Ministres entendu,
    DECRETE
     Art 1er.-Les armoiries de la République du Congo sont fixées comme suit :
D’or à la fasce ondée de sinople, au lion de gueules, armé et lampassé de sinople, brochant, tenant un flambeau de sable allumé de gueules.
Couronne forestière spéciale.
L’écu est supporté par deux éléphants de sable, défendus d’or, mouvant des flancs de l’écu et soutenus par un tronc d’arbre de gueules.
Dans le cercle d’or de la couronne forestière : « République du Congo » en lettre de gueules sur listel d’or »
Devise «Unité-Travail-progrès » en lettre de gueules sur listel d’or.

       Art 2. Le présent décret sera publié au journal officiel.
Les armoiries de la République du Congo sont l’œuvre de Monsieur HUNLEMAN Louis, de nationalité suisse.  
Les armoiries constituent l’âme de la République, on dirait même le totem de la nation, ce qui revient à dire le reflet de son pouvoir.
Les armoiries sont placées à l’entrée des édifices publics (palais Présidentiel, Palais des congrès, ministères, ambassade, etc.)

Dans les armoiries de la République du Congo on trouve :
*l’écu de couleur jaune traversé par une bande ondulée de couleur verte qu’occupe un lion de couleur rouge avec une langue de couleur particulière, c’est-à-dire verte, tenant un flambeau noir, ou s’allume une flamme rouge.

*L’écu est supporté par deux éléphants de couleur noire, aux défenses de couleur jaune or, mouvant des flancs de l’écu et soutenus par un tronc d’arbre de couleur rouge.
Le support de l’écu qui est un tronc d’arbre symbolique l’équilibre.
L’éléphant est le plus gros animal terrestre. Il représente la force tranquille et l’endurance parce qu’il a une durée de vie de plus de cent ans.

*L’écu est surmonté d’une couronne forestière spéciale
Dans un cercle de la couronne forestière est mentionnée la dénomination de l’Etat «  république du Congo » en lettre de couleur rouge sur un listel de couleur jaune.
La couronne forestière dite spécial dans un cercle précisément orné est une marque d’autorité, de dignité, de puissance. Elle témoigne la richesse de la forêt  congolaise.

*Le lion représente l’un des ornements les plus utilisé dans les armoiries
Le lion est l’animal le plus féroce de la forêt.
Présenté sur l’écu, il est assimilable à un dragon, animal mythologique de l’orient. C’est de cette manière que la science du blason rend les deux autres tendues vers l’avant, dont l’une tenant un flambeau, toute griffes sorties. C’est le symbole du courage et de la magnanimité.

*Le listel est une banderole de couleur jaune. Il porte la devise « Unité-Travail-Progrès » de couleur rouge, qui évoque l’idéal pour lequel les armoiries ont été conçues.
Les armoiries sont donc un ensemble des emblèmes sur un dessin particulier qui présente une famille noble, une ville, une collectivité, une République.



 

UNITE-TRAVAIL-PROGRES


La devise d’une nation est sous la forme la plus simple, donc la plus accessible à tous, l’énonce de son idéal, de sa pensée, de son sentiment. La devise de la République du Congo s’exprime par trois (03) mots riches de sens et pleins de force : Unité, Travail, Progrès.

Unité :
La nation Congolaise est une et de ce fait indivisible. Elle se réalise à travers l’union des cœurs et des esprits et par la volonté commune de s’aimer entre congolais et de travailler la main dans la main, transcender les divergences régionales et tribales. La nation congolaise est une , signifie que le Congo est formé d’un seul territoire, qu’il constitue un seul Etat, qu’il possède un seul drapeau et que les mêmes lois sont applicables pour tous.

Travail :
L’indépendance politique acquise exige de chaque congolais beaucoup de travail sous toutes ses formes, des plus humbles aux plus élevées. Il s’agit du travail paysan, de l’ouvrier, du soldat, de l’écolier, de l’élève, de l’étudiant, du fonctionnaire, du technicien, de l’artisanat etc…. pour hisser l’Etat et la nation congolaise parmi les pays nantis et pouvoir assouvir aux besoins multiformes des populations. Sinon, ce serait là un mal grave, car quel avantage peut-on tirer d’avoir travaillé pour du vent ?

Progrès:
Les congolais sont de par leur devise appelés quotidiennement à réaliser des progrès matériels par une meilleure exploitation des richesses du pays, des progrès intellectuels par les travails, scolaires et universitaires, des progrès sur le plan moral par l’épanouissement des plus belles vertus civiques…
Progresser, c’est encore moderniser notre pays, perfectionner les vieilles méthodes de travail et en adopter de nouvelles.
En résumé, la devise de la République du Congo, prédispose les congolais au renforcement et à la consolidation de l’unité nationale, à une exigence sans cesse renouvelée d’un travail de qualité supérieur pour atteindre des objectifs et des performances à l’échelle mondiale, maintenir la croissance et l’améliorer d’avantage pour progresser dans tous les domaines de la vie.

Notre devise, source et réserve d’un avenir pur et fructueux, trouve sous bassement dans la préservation de notre équilibre environnemental

 
Rechercher
Retourner au contenu | Retourner au menu